Les exploitants Agronomie, expérimentation Espaces verts Elevage Commerce
Matériel agricole Horticulture, arboriculture Forêt Viticulture    
  Portail sur la formation professionnelle, informations sur les métiers, services étudiants

  > Accueil > Infos métiers > Métiers de l' agriculture

--> Interviews : Paysagistes






  Interviews de Paysagistes (3 interviews)


Interview d' une Paysagiste vu par Aujardin

Au jardin, conseils en jardinage
Qu'est-ce qu'un paysagiste ?

Le métier de paysagiste consiste à aménager, mettre en valeur, donner un style à un jardin quel qu'il soit avec différents végétaux et matériaux. Le travail, ainsi que le choix des formes et des couleurs est très important.
Quels sont vos clients, particuliers, entreprises, et en quelle proportion ?

Le paysagiste peut travailler avec une très large clientèle: du simple particulier au grands groupes industriels en passant par des parcs de châteaux.

Quel est votre travail au quotidien ?

Mon travail au quotidien est très variable : je travaille aussi bien au bureau que sur les chantiers. Lorsque je travaille au bureau, je réalise des devis ainsi que des plans techniques pour nos clients.
Sur les chantiers, je dirige du personnel, avec lesquels nous réalisons divers aménagements : plantations diverses, gazon, maçonnerie paysagère, clôture ... ainsi que des chantiers d'entretien : taille, tonte, débroussaillage.

Quels sont les services proposes aux particuliers ?

Les services que nous proposons aux particuliers sont en général des services de création: aménagements de massifs, haies, parc; réalisation de terrasses, allées, bassins, rocaille, murets, clôture. Nous pouvons également entretenir leur propriété : bêchage, taille, tonte...

Quelle formation avez-vous suivi pour devenir paysagiste ?

Pour devenir paysagiste, il est important tout d'abord d'être passionné par le végétal et de bien le connaître. Ensuite on peut suivre diverses formations : BEPA, BAC, BTS , ingénieur. La voie par l'apprentissage est une très bonne chose car elle permet aux jeunes de se familiariser avec le métier et le terrain.
Moi-même , j'ai un BTS aménagements paysagers obtenu par apprentissage. Ce qui est passionnant dans ce métier, c'est que les plantes par leur comportement nous apprennent de nouvelles choses chaque jour.

Quels seraient vos conseils a un jeune qui envisagerait de faire votre métier ?

Ce que je conseillerais aux jeunes : c'est qu il faut être passionné avant tout, puis de ne pas avoir peur du travail (assez physique), du mauvais temps. La récompense de son travail et de sa persévérance est au final : la fierté que l'on a, a admirer les jardins que l'on a créé. C'est du vivant.

Quels sont les métiers avec qui vous travaillez et quels sont leurs rôles ?

On travaille avec de nombreux pépiniéristes qui sont nos fournisseurs de végétaux. Leur rôle est de fournir leur plus belle production afin de satisfaire nos clients.

Avez-vous un jardin ? Si oui, comment l'avez-vous aménagé dans ses grandes lignes ?


Oui j'ai un jardin, c'est un jardin médiéval, j'ai réalisé un potager en carré délimité par des dalles, et entre je cultive de nombreuses variétés de plantes aromatiques et médicinales (ma grande passion). A côté, de ce potager , j'ai également réalisé un petit bassin avec divers plantes : arbustes, vivaces variées. Plus tard je souhaiterais planter un "parc" avec des sujets de collection.

Merci Nathalie.



Fiches métiers : Concepteur Paysagiste

Ouvrier Paysagiste

Technicien Paysagiste

Créateur de festival Paysagé

Paysagiste

Paysagiste en Bio environnement


 


  Test de recrutement

Ce test vous permet de vous placer en situation réelle d'embauche et de mieux préparer vos entretiens... Ce test s'adresse en priorité aux jeunes diplômé(e)s et aux demandeurs d'emploi (si vous êtes employé(e), cadre ou dirigeant, nous vous conseillons le Profil PRO ).
En savoir plus ...


Interview d' une Architecte Paysagiste vu par L4m

Claudine A.
Architecte Paysagiste ou Paysagiste DPLG (Diplôme d’architecte délivré par le gouvernement)

> Quel cursus scolaire avez-vous suivi pour pratiquer cette profession ?

- Après un Bac S en langue et culture régionale, j’ai choisi le BTSA Aménagement Paysager en 2 ans. Je voulais ensuite continuer en école supérieure, c’est pourquoi il m’a fallu faire une année de préparation en lycée horticole pour passer le concours.
C’est ainsi que j’ai intégré l’ENSP (Ecole Nationale Supérieur de Paysagiste), qui valide en quatre ans un DPLG architecte paysager.

> Avez-vous effectué des stages dans le cadre de vos études ?

- Non, les cours sont d’ailleurs à mon sens trop théoriques, il m’a fallu apprendre tout le côté pratique en entrant dans la profession. Je travaille depuis trois ans et il me faudra encore deux autres années pour avoir les connaissances fondamentales. De plus, avec l’arrivée des nouveaux matériaux et l’avancée technologique, nous sommes en continuelle formation.

> Pensez-vous que c’est une limite pour l’entrée des jeunes sur le marché du travail ?

- Oui certainement, personnellement cela fait trois ans que je travaille et il me faudra encore deux ans pour apprendre l’essentiel. C’est aussi, je pense, aux jeunes de se former et de s’informer…

> Avez-vous des conseils à leur donner pour faire face à ce manque ?

- Les stages peuvent être un plus. De nombreux jeunes travaillent à mi-temps pendant leur formation pour se rémunérer et enrichir leur expérience. Il faut que l’étudiant se renseigne par lui-même sur la profession, les débouchés, les pratiques utilisées…
Il faut savoir que la profession d’architecte paysagiste est un monde assez clos et un peu à part. Il faut donc pouvoir y entrer par ses propres moyens.
C’est par les informations qui circulent, qu’on peut s’informer des possibilités de stage et d’embauche.
Je conseillerais aux jeunes qui veulent être architecte paysagiste, de s’installer à leur propre compte. En effet, le travail est alors plus intéressant et la rémunération d’un salarié n’évolue pas très rapidement à cause de la faible échelle hiérarchique. D’ailleurs la plupart des architectes paysagistes finissent par créer leur propre entreprise.

> Qu’est ce qui vous plaît et pourquoi avoir choisi ce métier ?


- J’aime les professions indépendantes, c’est en particulier pour cela que j’ai choisi d’être paysagiste DPLG. Le travail n’est pas lassant, chaque projet est différent, tous possèdent un challenge et des difficultés qui lui sont propres (budget, précision…).

> Quelles sont d’après vous les qualités indispensables pour exercer cette profession ?

- Il faut être disponible car nous travaillons entre 35 et 70 heures par semaine, être rigoureux, persévérant, observateur et passionné car nous sommes toujours confrontés à de nouvelles difficultés.

> Comment voyez-vous l’avenir de la profession ?


- Je ne pense pas que l’ouverture des frontières change quelque chose, puisque la profession est déjà représentée dans tous les pays.
Je pense que notre profession n’a pas de soucis à se faire car la transformation des villes et des espaces urbains nous assure du travail pour des années.

> Quel est le salaire moyen d’un débutant ?

- Nous gagnons environ 1 400 € par mois au début, il faut compter 1 500 € après quelques années, l’évolution est relativement lente.



  Etes-vous fait pour le métier de Paysagiste ?

Atout Métier vous aide à définir l'orientation qui vous convient le mieux. Cet outil est destiné aux étudiants, aux jeunes diplômés, aux demandeurs d'emploi, ainsi qu'à tout individu en poste qui souhaite faire le point sur son projet d'évolution professionnelle et personnelle.
En savoir plus ...


Portrait d'un Paysagiste vu par ladepeche


Guillaume Berthier : croissance et maturité d'un paysagiste



«Entrepreneur du paysage». Guillaume Berthier définit ainsi son métier. A 50 ans, ce paysagiste de Bozouls dirige avec dynamisme 25 salariés dans son entreprise «Berthier Paysagiste».

Il s'établit à son compte en 1980 avec dans ses bagages un simple Bac Pro, quelques outils, une fourgonnette et beaucoup de courage. «A cette époque-là», précise Guillaume Berthier, «le secteur n'est pas très connu et faire appel aux services d'un paysagiste n'est pas encore rentré dans les habitudes ; les années 98-99 verront une forte progression de la demande». Guillaume Berthier saisit ainsi l'air du temps pour développer son entreprise.

Installées à Bozouls, ses 7 équipes sortent aujourd'hui régulièrement de Midi-Pyrénées. Création de jardin, plantation d'arbres, tonte, taille et nettoyage sont les principales tâches au moment de la création de l'entreprise. «Nos interventions se diversifient énormément et vont de la pose de pavés à l'implantation de pièces d'eaux, au remodelage du paysage le long des routes et à l'installation d'aires de jeux.» explique-t-il aujourd'hui.

Les caprices de la météo n'ont pas altéré la bonne forme de Guillaume Berthier, conditions climatiques qui restent un des inconvénients majeurs du métier. Cependant, celui-ci procure de grandes satisfactions – des réalisations esthétiques, des contacts agréables avec le client – qui font oublier les aléas du temps.

Fier de sa progression et perfectionniste, il vient de terminer un Master en gestion. Bel exemple de cursus pour cet autodidacte. «Métier en contact avec l'être vivant qui respire, transpire et mange, métier de l'esthétique...» résume Guillame Berthier, «métier d'expérience» qui s'acquiert aussi lentement que croit le végétal...

Guillaume Berthier : croissance et maturité d'un paysagiste
Publié le 20/12/2007 | LaDepeche.fr .

   
En relation :
Formation en agriculture

Diplômes (univ.): agronomie

Vidéo métier: l'agriculture

Le secteur de l'agriculture:
La France est aujourd'hui la première puissance agricole ...

     
 
Formation en alternance
Formation continue
Formation à distance
Exemples de CV
  Lettre de motivation
  Test d' orientation
  Soutien scolaire
  Vie Etudiante




 
METIERS
+ de 1000 fiches métiers

 

Aéronautique
Agriculture
Alimentation
Animaux (en contact avec)
Armée
Art
Artisanat
Automobile
Banque
Bâtiment
Beauté
Bio . Ecologie
Carrières
Commerce
Communication
Comptabilité
Culture
Documentation
Droit
Environnement
Formation
Humanitaire
Immobilier
Industrie
Industries spécifiques
Informatique
Médecine
Médias
Mer . Océan
Mode
Multimédia . Internet
Ressources Humaines
Science
Secrétariat
Sécurité
Services aux personnes
Social
Sport . Loisirs
Tourisme
Transport

Métiers du monde
Recherche alphabétique

Pour quel métier êtes-vous fait?

Suivez nous sur :

Partagez cette page :

 


Plan du site - Organisme de formation - Informations légales - Contact
Déclaration cnil n° 1166774