Proche des chevaux Animaux domestiques Animaux sauvages En milieu aquatique
             
  Portail sur la formation professionnelle, informations sur les métiers, services étudiants

  > Accueil > Infos métiers > Métiers proches des animaux

> Veterinaire






  Le Vétérinaire ( 4 fiches métiers)

Le Veterinaire vu par Metiersmontagne


Il soigne les animaux des exploitations agricoles et assure vaccinations, prises de sang, contrôles sanitaires, vêlages difficiles...

En ville, son activité concerne essentiellement les chiens et chats.
Il est amené à pratiquer des interventions chirurgicales.
Il peut également travailler en laboratoire dans les industries agroalimentaires et pharmaceutiques, les coopératives agricoles, les centres d'insémination artificielle, les abattoirs…

Qualités requises : Bon contact humain. Disponibilité. Aimer travailler seul et se déplacer beaucoup ou en équipe dans les laboratoires.



Le Veterinaire vu par Animal-services


Vétérinaire: Qui concerne l'élevage et l'étude de la pathologie animale.
(Dictionnaire Universel Francophone/Hachette)

Le Vétérinaire est amené à des fonctions très diversifiées. Il peut être rural, canin, mixte, industriel, enseignant...mais il est avant tout celui qui soigne et prévient les maladies des animaux de compagnie et d'élevage.

Les différentes facettes de la profession vétérinaire:

Le Vétérinaire Praticien Canin:
Le Vétérinaire Praticien Canin est celui qui soigne vos animaux de compagnie, dans sa clinique vétérinaire, où il travaille seul ou en association.
Le vétériniare Praticien Canin est souvent assisté d'un ASV

Le Vétérinaire Praticien Rural:
Le Vétérinaire Praticien Rural est celui qui soigne les animaux dit "de rente" (animaux de la ferme). Il se déplace directement chez l'éleveur pour soigner l'animal.
Vous reconnaîtrez le Vétérinaire Praticien Rural sillonant la campagne, à sa grosse voiture aménagée pour transporter les médicaments et son matériel.

Le Vétériniare Praticien Mixte:
Le Vétériniare Praticien Mixte est celui qui est à la fois praticien canin et praticien rural.
C'est souvent le cas des vétérinaires des villages ou petites villes.

Le Vétérinaire Praticien Equin:
Le Vétérinaire Praticien Equin est celui qui soigne les chevaux de sport et de loisir.
Il se déplace directement chez l'éleveur, chez le propriétaire ou dans le centre-équestre.
Les Vétérinaires Praticiens Equins sont peu nombreux. Ils ont le plus souvent des cliniques spécialisées très bien équipées.

Le Vétérinaire Conseil en Elevage Intensif:
On parle souvent d'optimisation de la production, réduction des pertes et amélioration de la qualité dans les élevages de volaille, veaux, porcs...
Le Vétérinaire Conseil en Elevage Intensif va conseiller l'éleveur, donner les traitements appropriés aux animaux et former techniquement les intervenants de l'élevage.

Le Vétérinaire Directeur de Laboratoire:
C'est le directeur du laboratoire d'analyses du département, géré le plus souvent par le Conseil Général. La plupart des analyses proviennent des éleveurs à la demande du vétériniare.

Le Vétérinaire Salarié de l'Industrie Pharmaceutique:
Le Vétérinaire Salarié de l'Industrie Pharmaceutique travaille le plus souvent en équipe avec des médecins et pharmaciens, pour la mise au point, la production ou la commercialisation de médicaments vétérinaires.

Le Vétérinaire de l'Industrie Agro-Alimentaire:
Les Vétérinaires de l'Industrie Agro-Alimentaire sont des vétérinaires salariés de l'industrie Agro-alimentaire ou alimentaire. Ils peuvent participer à la conception, fabrication et commercialisation d'alimentation animale. Ils agissent aussi dans le secteur de l'alimentation humaine, en qualité, hygiène et santé publique.

Le Vétérinaire Inspecteur:
Le Vétérinaire Inspecteur est fonctionnaire. Il a reçu une formation spécialisée au sein de l'Ecole Nationale des Services Vétérinaires de Lyon (Entrée sur concours).
Il travaille dans le domaine de la santé, de la protection animale, de l'hygiène alimentaire et de la protection de l'environnement.
Il fait partie de l'administration vétérinaire et il exerce au sein de l'administration centrale du Ministère de l' Agriculture (le plus souvent DSV).

Comment devenir Vétérinaire ?


Le cursus est structuré en 3 cycles :
- 1er cycle: 2 ans après le baccalauréat, il dispense de la formation scientifique, autrement appelé Classe préparatoire.
- 2ème cycle: 3 ans. Il assure la formation théorique,pratique et clinique.
- 3ème cycle: de 1 à 4 ans, voie professionnelle + voie des études doctorales pour la recherche.





  Etes-vous fait pour le métier de Vétérinaire ?

Atout Métier vous aide à définir l'orientation qui vous convient le mieux. Cet outil est destiné aux étudiants, aux jeunes diplômés, aux demandeurs d'emploi, ainsi qu'à tout individu en poste qui souhaite faire le point sur son projet d'évolution professionnelle et personnelle.
En savoir plus ...


Le Vétérinaire vu par le Cedies



«Médecin des bêtes» c'est essentiellement sous cet angle que le vétérinaire est connu du public.
Le vétérinaire doit ainsi être à la fois un hygièniste, un nutritionniste, un généticien et un expert de la sociobiologie animale.

Le vétérinaire participe en effet activement à la chaîne de production animale. Cette activité occupe la quasi-totalité des praticiens ruraux et une grande partie de ceux qui travaillent dans les laboratoires et l'industrie.

Face au vétérinaire rural, le vétérinaire urbain s'occupe davantage des soins donnés aux animaux de compagnie – chiens et chats essentiellement. Il intervient dans trois domaines:

. Prophylaxie
. Maladie
. Chirurgie

Le travail du vétérinaire attaché à un laboratoire consiste à détecter les causes des maladies responsables de la morbidité ou de la mortalité dans les exploitations et de mettre en place un traitement.
Le but de son travail est également d'établir un contrôle sanitaire permanent sur les élevages afin de vérifier si les animaux sont dans des conditions de production optimales.



Le Veterinaire vu par Camilleclaudel

Comment devient -on vétérinaire ?

Les formations :
Le diplÔme d'État de docteur vétérinaire , nécessaire à l'exercice de la profession, s'acquiert dans les Écoles nationales vétérinaires de Maisons-Alfort, Lyon, Toulouse et Nantes.
L'accès aux quatre ENV s'effectue à partir de concours

Trois filières sont possibles :
La filière classes préparatoires :
concours A option générale, pour les candidats issus des classes préparatoires veto (après un Bac S), 438 places en 1998 ;
concours A option biochimie biologie, pour les candidats issus des classes préparatoires technologie biologie TB (après un Bac STL), 8 places en 1998.

La filière universitaire :
concours B ouvert aux titulaires d'un DEUG sciences mention sciences de la vie, 40 places en 1998. La réussite au concours donne accès à la 2e année d'école vétérinaire.

La filière technologique :
concours C réservé aux titulaires d'un BTSA, BTS, DUT (liste fixée par arrêté), 12 places en 1998.
La réussite au concours donne accès à la 2e année d'école vétérinaire.
Le nombre d'inscriptions à ces concours est limité à deux, à raison d'une seule inscription par année. La 2ème candidature doit être présentée au plus tard 2 ans après l'obtention du baccalauréat pour le concours A option générale, 3 ans pour le concours A Biochimie Biologie et le concours B, 4 ans pour le concours C.

Des études en trois cycles :
Le premier cycle en deux ans comprend l'année de classe préparatoire et, après réussite au concours A, la 1re année d'école vétérinaire. Il est axé principalement sur l'acquisition
de connaissances scientifiques (biologie, physique, chimie) utiles à l'enseignement vétérinaire.
Le deuxième cycle d'une durée de trois ans est organisé dans les écoles vétérinaires.
Il porte sur la formation théorique, pratique et clinique de médecine vétérinaire et est sanctionné par le diplôme d'études fondamentales vétérinaires (DEFV).
Le troisième cycle, de un à quatre ans, répond à la nécessité de préparer les étudiants à des activités professionnelles diversifiées ou à la recherche.


Les conditions de travail :
Surtout en exercice libéral
En 1997 sur 12 406 vétérinaires en activité, environ 80 % exercent dans le secteur libéral (certains sont salariés des vétérinaires libéraux), 8 % sont des salariés du secteur industriel et 12 %, des salariés du secteur public. Parmi les praticiens, on compte 4 761 praticiens canins, 4 092 praticiens mixtes (rural et canin), 274 praticiens ruraux, 262 praticiens équins.

En cabinet de ville, les vétérinaires consultent sur place. Ils peuvent être appelés à domicile pour des urgences. En exercice rural, ils devront effectuer de nombreux déplacements et être
disponibles à toute heure du jour et de la nuit. Que ce soit en exercice urbain ou rural, ils ont tendance à s'associer. Les autres vétérinaires sont salariés dans l'industrie, les organismes de recherche (INRA, CNRS, INSERM, CIRAD), les laboratoires, les groupements d'éleveurs ou les coopératives de production, les centres d'insémination artificielle, les abattoirs, les coopératives agricoles, les services vétérinaires de l'administration...

La prospection de nouveaux débouchés est nécessaire
Les quotas agricoles fixés par l'Union européenne ont entraîné la diminution du cheptel français. Cela limite les perspectives de développement de la profession dans les zones rurales. Parallèlement, I'exercice urbain s'est stabilisé en même temps que le pouvoir d'achat des ménages. Ceux-ci, en effet, limitent d'abord les dépenses consacrées aux animaux de compagnie. De plus, l'arrivée en France de confrères de l'Union européenne risque d'aggraver les difficultés d'insertion. Aussi, les jeunes diplômés, beaucoup plus nombreux que leurs aînés qui partent à la retraite, doivent souvent chercher une insertion professionnelle qui n'est pas traditionnelle.
Ils se tournent vers l'industrie, les laboratoires, les centres de recherche publics ou privés, les biotechnologies. Ils peuvent également se diriger vers des emplois technico-commerciaux ou d'encadrement dans les industries agroalimentaires ou l'industrie pharmaceutique. L'effectif des femmes s'accroît rapidement dans cette profession.
Elles s'orientent davantage que les hommes vers la recherche et l'enseignement.
En exercice libéral, les revenus varient de 20 000 F à 40 000 F mensuels, lorsque la clientèle est constituée (revenu moyen : 280 000 F par an).
Dans le secteur privé, le salaire moyen brut annuel d'un salarié ayant moins de 5 ans d'ancienneté est de 263 000 F par an.
Dans la fonction publique, le salaire brut mensuel d'un vétérinaire inspecteur s'élève à 10 880 F en début de carrière.

Des soins à la prévention
Le vétérinaire urbain, ou canin, travaille en ville. Cela consiste le plus souvent à soigner les petits animaux de compagnie (chiens, chats, oiseaux,). Il consulte dans un cabinet.
A la campagne (exercice rural), l'essentiel de son travail concerne les bovins, les ovins, les caprins, les porcins, les animaux de basse-cour.
Certains soins étant assurés par les exploitants agricoles eux-mêmes ou par des techniciens agricoles, le vétérinaire peut évoluer d'un mode d'intervention à l'acte, à une intervention plus globale orientée vers la prévention. Elle inclut le suivi sanitaire, le suivi de fécondité, des conseils concernant l'alimentation ou l'état des bâtiments. Avec l'exploitant agricole, il définit et met en oeuvre les conditions optimales d'élevage des animaux, en fixant des objectifs de production à court terme et plus encore, à moyen et long termes.
Dans l'industrie, il participe à la mise au point de médicaments vétérinaires, à la création d'aliments pour animaux. Certains s'orientent vers la recherche zootechnique et biomédicale. D'autres sont spécialisés dans la pratique des examens de laboratoire (vétérinaires biologistes). D'autres enfin ont la mission de veiller à la protection de la santé publique : inspection des denrées d'origine animale, inspection en restauration collective, contrôle sanitaire des importations...
Certains vétérinaires interviennent dans le domaine de la qualité de la vie, grâce à leurs connaissances biologiques et écologiques de l'animal et de son environnement. Ils contribuent, notamment, au maintien de l'équilibre naturel dans les parcs nationaux.


Le vétérinaire soigne les animaux de rapport (cheptel) et les animaux de compagnie.
C'est un généraliste qui pratique la chirurgie, la radiologie, l'odontologie... En exercice rural, le vétérinaire donne une place croissante à la prévention et à l'assistance technique aux éleveurs. Il travaille également dans les laboratoires, les industries agro-alimentaires et pharmaceutiques, les coopératives agricoles, les centres d'insémination artificielle, les abattoirs.

Qualités requises
Le métier exige une solide formation scientifique et un vif intérêt pour l'évolution des technologies. La sûreté du diagnostic est liée aux facultés d'observation.
La résistance physique et la force sont nécessaires, surtout en exercice rural. Une grande habilité manuelle est requise, notamment pour les interventions chirurgicales.
Savoir communiquer est de plus en plus utile pour conquérir une clientèle recherchée par d'autres professionnels, tels que les techniciens agricoles, capables de prendre en charge une partie des soins (vaccins, insémination artificielle, etc.).


Consultez aussi la fiche métier du Vétérinaire équin, l'Auxiliaire veterinaire, le Vétérinaire dans les industries laitieres


Interview d'un Vétérinaire



Chiensderace, une des plus grande base de données Internet francophone sur le monde canin
Chien, le portail sur nos amis les chiens.
Chatsderace,Le site référence francophone du chat et races de chats


Vidéo métier




Vidéo sur le métier de Véterinaire




   
En relation :
Formation avec des animaux

Vidéo métier: les animaux

Le secteur des animaux:
Les opportunités d’emplois croissent pour tout passionné ...

     
 
Formation en alternance
Formation continue
Formation à distance
Exemples de CV
  Lettre de motivation
  Test de recrutement
  Diplômes et débouchés
  L' entretien d'embauche




 
METIERS
+ de 1000 fiches métiers

 

Aéronautique
Agriculture
Alimentation
Animaux (en contact avec)
Armée
Art
Artisanat
Automobile
Banque
Bâtiment
Beauté
Bio . Ecologie
Carrières
Commerce
Communication
Comptabilité
Culture
Documentation
Droit
Environnement
Formation
Humanitaire
Immobilier
Industrie
Industries spécifiques
Informatique
Médecine
Médias
Mer . Océan
Mode
Multimédia . Internet
Ressources Humaines
Science
Secrétariat
Sécurité
Services aux personnes
Social
Sport . Loisirs
Tourisme
Transport

Métiers du monde
Recherche alphabétique

Pour quel métier êtes-vous fait?

Suivez nous sur :

Partagez cette page :

 


Plan du site - Organisme de formation - Informations légales - Contact
Déclaration cnil n° 1166774