Arts du spectacle La décoration, le design Artisanat d'art Pierre precieuse, le verre
La photographie Le graphisme, la peinture La sculpture, le bois La lutherie
  Portail sur la formation professionnelle, informations sur les métiers, services étudiants

  > Accueil > Infos métiers > Métiers d' Art --> interview d'une Artiste Ceramiste





  Reportage sur une Artiste Céramiste




Nathalie Chaussin est une passionnée. Cela fait quatre ans, qu’elle exerce à temps plein son métier de céramiste.

C’est avec un certain engouement que Nathalie se met chaque jour au travail du modelage. Comme tous les passionnés, elle déborde d’idées. Amoureuse de la nature et de l’architecture, elle puise son imagination dans ses rêves ou ses voyages. Elle commence son travail en dessinant brièvement ses futures formes. Puis de nouveaux volumes naissent sous ses yeux, parfois sans grand rapport avec le projet initial ! Séchage, ponçage, cuisson et finition, constituent les étapes suivantes. Reste ensuite à assembler le montage électrique. Voilà comment Nathalie donne la vie à ses Lumiterres.

Chacune de ses œuvres est réalisée avec amour et enthousiasme. Le modelage de la terre lui procure des sensations uniques et profondes. Nathalie est sensible à ce que son travail lui procure.

Elle affirme que travailler la terre revient à soumettre sa douceur un peu molle et mouillée à une fermeté paisible, durable et sèche au travers d’un processus lent, un temps incompressible. Ces caractéristiques lui permettent de créer des objets à l’infini. Les nombreux types d’argile, les différentes techniques de fabrication et innombrables techniques de cuisson et finition autorisent une imagination intense. Ainsi, la pièce créée prend toute son importance puisqu’elle est unique. La création réussie ou non, garde une part de mystère, d’aléatoire. Elle devient alors un objet autonome, échappant finalement à ses mains, à son désir initial. Cette sensation lui plaît énormément, au point même de l’émouvoir parfois.

Son grand plaisir, c’est aussi de vendre ses pièces, de lire une certaine satisfaction dans les yeux de ses clients. Lorsqu’ils achètent une lumiterre, ils savent qu’ils vont embellir leur espace de vie ou faire plaisir à un de leurs proches.

Mais comment peut-on devenir céramiste et parvenir à vivre de sa passion ?

Tout d’abord, il faut se découvrir cette passion, ensuite il faut s’y tenir et comme Nathalie, ne pas hésiter à tout plaquer et tout recommencer.
Depuis sa plus tendre enfance, elle collectionnait les sculptures de toutes matières et de tous pays. Mais pour assurer sa jeune vie d’adulte c’est vers le métier d’institutrice que Nathalie s’est dirigée. Lorsque elle en eu les moyens financiers, elle se lança dans l’aventure de la création d’objets.
Passer de la « matière » humaine à la terre fut un réel soulagement pour son âme car son ancienne profession lui procurait de réelles insatisfactions quotidiennes.
Il fallait cependant prendre des cours de sculpture. C’est ce que fit Nathalie en 1995. Elle s’est inscrite dans la MJC de sa ville et eu pour professeur Sylvie Souchère. Très vite, la terre envahit sa maison et tout son temps libre. Elle continua son investissement en suivant une formation professionnelle en céramique pendant un an à l’atelier Terre de Feu. Là, elle découvrit toutes les potentialités de la céramique.

Depuis 2004, elle participe à de nombreuses expositions sur le territoire français. Tout en continuant ses sculptures, Nathalie s’est spécialisée dans la céramique utilitaire en terre mêlées. Il s’agit de terres mélangées et assemblées pour créer des décors particuliers. Un jour, en 2005, elle essaya de mettre des leds dans une sculpture ouverte et depuis, elle ne s’est jamais arrêtée ! Chaque forme, chaque ajourement l’entraîne dans une nouvelle aventure. Elle travaillait en priorité la faïence mais depuis 2007, elle triture aussi le grès et la porcelaine. De nouvelles propositions de finitions et d’aspect sont ainsi exploitées.

Les clients sont sensibles à la beauté et à l’originalité de ses lumiterres. C’est une idée de cadeau originale, surtout pour les enfants car les leds ne chauffent pas. Certains acheteurs se montrent plus excentriques, même lorsqu’il s’agit d’un curé. Un jour, cet homme est venu lui acheter une lumiterre pour l’installer en permanence sur l’autel de son Eglise afin d’y représenter « la visitation ». A ses yeux, cette lumière qui peut rester allumée en permanence symbolise parfaitement le fait que Dieu soit toujours parmi nous.

Article publié par Candice R.


Fiche métier du Céramiste



  Etes-vous fait pour le métier de Céramiste ?

Atout Métier vous aide à définir l'orientation qui vous convient le mieux. Cet outil est destiné aux étudiants, aux jeunes diplômés, aux demandeurs d'emploi, ainsi qu'à tout individu en poste qui souhaite faire le point sur son projet d'évolution professionnelle et personnelle.
En savoir plus ...




 

   
En relation :
Formation en art

Diplômes (univ.) en arts

Vidéo métier: l'art

BMA en alternance

Le secteur de l'art, le design

     
 
Formation en alternance
Formation continue
Formation à distance
Exemples de CV
  Lettre de motivation
  Test de recrutement
  Diplômes et débouchés
  Diplômes universitaires




 
METIERS
+ de 1000 fiches métiers

 

Aéronautique
Agriculture
Alimentation
Animaux (en contact avec)
Armée
Art
Artisanat
Automobile
Banque
Bâtiment
Beauté
Bio . Ecologie
Carrières
Commerce
Communication
Comptabilité
Culture
Documentation
Droit
Environnement
Formation
Humanitaire
Immobilier
Industrie
Industries spécifiques
Informatique
Médecine
Médias
Mer . Océan
Mode
Multimédia . Internet
Ressources Humaines
Science
Secrétariat
Sécurité
Services aux personnes
Social
Sport . Loisirs
Tourisme
Transport

Métiers du monde
Recherche alphabétique

Pour quel métier êtes-vous fait?

Suivez nous sur :

Partagez cette page :

 


Plan du site - Organisme de formation - Informations légales - Contact
Déclaration cnil n° 1166774