Les métiers de l' enseignement Les métiers du conseil en enseignement
L'emploi Le conseil, le consulting
  Portail sur la formation professionnelle, informations sur les métiers, services étudiants

  > Accueil > Infos métiers > Métiers de la formation

> Interview d'un Moniteur auto ecole






  Interview d'un Moniteur d'auto école (2 interviews)
Interview d' un Moniteur d' auto ecole vu par L4m

Hervé Fauquet
Directeur d'une école de conduite (depuis 1999)
Société: Ecole de Conduite Française


> Quel a été votre parcours professionnel ?


- Sorti très tôt de l’enseignement traditionnel, j’ai quitté l’école au collège, en 5e. J’ai ensuite suivi diverses activités professionnelles pendant huit ans, au terme de cette période j’ai décidé à suivre la formation de moniteur auto-école. Le diplôme BEPCASER est obtenu à l’issue d’une formation de 9 mois qui comprend une soutenance de mémoire et des épreuves pratiques.
J’ai ensuite travaillé dans une auto-école. Mais j’ai arrêté pour pouvoir me spécialiser comme moniteur de moto. Cela ne m’a pris que deux mois, car il y a un tronc commun avec la formation initiale. Je n’avais donc pas à passer tous les modules. La spécialité moto acquise, j’ai travaillé six mois chez mon formateur, l’ECF de la Rochelle. J’ai poursuivi par une école spécialisée dans l’apprentissage moto, avant de m’installer à mon propre compte en 1999.

> Quelle activité professionnelle peut exercer le titulaire d’un tel diplôme ?

- Il peut être salarié d’une école de conduite ou s’installer à son compte. Pour celui qui le désire, il est possible de poursuivre par un BAFM (Brevet d’animateur à la formation des moniteurs.). Ce diplôme permet de travailler en école de formation de moniteur, il est également obligatoire pour ceux qui désirent devenir inspecteur.

> Quels sont les qualités indispensables pour faire ce métier ?

- Je pense que nous devons rester à l’écoute de tous nos élèves, afin de mieux les connaître et cerner les difficultés qu’ils peuvent rencontrer sur la route. Notre profession demande également des efforts de concentration, car nous ne pouvons nous relâcher pendant toute la durée d’une leçon de conduite. Etre moniteur, c’est avant tout être un enseignant, nous devons être pédagogue et ne jamais oublier que nous sommes une entreprise de service.

> Comment s’assurer qu’une école de conduite est de qualité ?

- Il n’existe pas de label pour différencier les meilleures écoles des plus mauvaises. Cependant nous connaissons de plus en plus de contrôles, nous sommes également suivies au niveau de notre pédagogie, pour éviter les abus. C’est d’ailleurs grâce à ces contrôles qu’un nombre important d’auto-école a dû fermer ses portes.

> La France connaît une pénurie d’inspecteur, quand est-il des moniteurs ?

- Tout dépend des régions, certaines sont en déficit de moniteurs alors que d’autres connaissent un taux de chômage assez élevé. Il faut être mobile géographiquement. Je pense que quelqu’un qui veut vraiment trouver du travail, ne rencontrera pas trop de problème. Dans notre région, nous connaissons une certaine pénurie de moniteur, il y a donc de la place pour les plus sérieux.


Fiche métier du Moniteur d' auto ecole



  Test de recrutement

Ce test vous permet de vous placer en situation réelle d'embauche et de mieux préparer vos entretiens... Ce test s'adresse en priorité aux jeunes diplômé(e)s et aux demandeurs d'emploi (si vous êtes employé(e), cadre ou dirigeant, nous vous conseillons le Profil PRO ).


 



 



Interview d'un Moniteur auto ecole vu par Mip-louhans


Thierry, moniteur auto-école

Après avoir exercé pendant une vingtaine d’année sur Paris, il a décidé de venir s'installer en Bresse et d'exercer sur Louhans.

Comme il nous l’explique, pour lui, les journées se suivent mais ne se ressemblent pas. « Il existe plusieurs manières d’apprendre et aucun n’élève n’est pareil. Il y a toujours une part d’improvisation. Les élèves sont de milieux, d’âges, de cultures et de caractères différents. Je dois m’adapter à chacun et trouver la meilleure manière d’enseigner. Par exemple, un jeune de 16 ans en conduite accompagnée est généralement plus attentif qu’une personne plus âgée. Il faut parfois convaincre les parents du bien fondé de notre instruction.

En fonction de la sensibilité de chacun, j’adapte mon discours et ma méthode. Certains ont besoin d’être bousculés alors que d’autres ont besoin d’être rassurés ou ménagés. Il faut donc toujours trouver l’équilibre entre diplomatie et fermeté. Il faut aussi toujours être sûr de soi pour imposer ce que l’on veut faire. Dans la voiture, il arrive que les élèves se confient à moi, je les écoute tout en gardant quelques distances. »

Thierry participe activement aux cours de code. « Mon temps de travail est consacré pour une moitié au code et pour l’autre moitié à la conduite. Ce n’est pas le cas de tous les moniteurs, beaucoup font essentiellement de la conduite. Pour le code, je prépare mes cours en fonction des thèmes à aborder. Je fais ensuite la correction avec les élèves et je leur donne des explications. Je suis les progrès de chacun en notant leurs résultats. »

Le suivi des élèves se fait aussi lors des cours de conduite. « Chaque élève a un dossier dans lequel sont consignés ses progrès. Cela permet de faire le lien lorsque l'élève change de moniteur. On note ce qui est acquis, ce qui est à revoir… A chaque cours, je fixe un objectif que je présente à l’élève comme, par exemple, apprendre à s’insérer dans une circulation rapide. En fin de parcours, je fais le bilan avec l’élève et je remplis sa fiche de suivi. »

Aujourd’hui, le moniteur a également une importante mission : sensibiliser les futurs conducteurs à la sécurité routière. « En temps que moniteur auto-école, j’enseigne aux élèves la technique de la conduite : comment s’installer au volant, comment démarrer, tenir le volant, changer de vitesse, se placer sur la route, accélérer… Mais ce n’est pas tout. Je fais de la prévention en enseignant comment devenir un bon conducteur. Bien conduire ne se limite pas à la voiture, il faut aussi prendre en compte d’autres paramètres. C’est pourquoi, j’informe sur l’alcool au volant, les accidents de la route, la fatigue, la vitesse, la vigilance…Il faut que l'élève prenne consciences des dangers. »

Ce travail de responsabilisation est effectué avec les futurs conducteurs, mais aussi avec des personnes possédant déjà le permis et qui ont besoin d’une piqûre de rappel. « Les personnes, une fois le permis en poche, prennent de mauvaises habitudes ou ne se souviennent pas forcément de tout ce qui leur a été enseigné, sans parler des évolutions du code de la route. Aujourd’hui, il existe des sessions post-permis. Il s’agit d’une action basée sur le volontariat. Il y a peu, j’ai encadré un groupe de personnes âgées pour les informer sur les risques de la voiture. Je les ai fait réfléchir sur leur manière de conduire et de se comporter sur la route en les informant sur des sujets précis. »

Pour devenir moniteur auto-école, il est indispensable d'être pédagogue. « Les élèves sont en phase d’apprentissage, il faut donc beaucoup se répéter. D’une leçon sur l’autre, je reviens au point abordé la dernière fois pour voir s’il a bien été assimilé. Si ce n’est pas le cas, je reviens dessus et je réexplique. Je dois aussi être capable d’intéresser quelqu’un que ça n’intéresse pas, ce qui n’est pas évident.»

Il faut également bien supporter les situations stressantes.

« Je dois prévoir le comportement de l’élève et toujours essayer de deviner ce qui peut se passer. Par exemple, certains confondent la gauche de la droite ou ne tiennent pas leur trajectoire sur la route, il m’est d’ailleurs déjà arrivé de me retrouver à gauche ! Les comportements des autres conducteurs sont également stressants, ils se montrent parfois impatients, nerveux ou agressifs. Dans toutes les situations, je dois garder mon sang froid ce qui n’est pas toujours facile. Il y a forcément des moments de frayeur. A mes débuts, comme tous les moniteurs, j’en rêvais même la nuit. »

Les situations stressantes et les conditions de travail varient beaucoup selon la taille de la ville comme nous l’explique Thierry. « A Paris, il y a les embouteillages, la circulation et l’agressivité des conducteurs. En Bresse, c’est évidemment beaucoup plus calme. »

Un bon moniteur doit se montrer très patient, il a affaire à des personnes en phase d'apprentissage. « Les élèves ne sont pas toujours faciles. Ils sont de plus en plus pressés d'avoir leur permis et remettent parfois en cause le moniteur. Ce n'est pas toujours facile de garder son calme, il m'arrive à moi aussi de m'énerver. Si la situation ne se débloque pas avec l'élève, je passe le relais à un autre moniteur. »

Le métier de moniteur auto-école est contraignant surtout à cause des horaires. Un moniteur peut enchaîner en effet plusieurs heures de conduite à la suite de 8h à 19h. « Il faut toujours être disponible. Nous sommes dépendants des horaires des clients. Par contre, nous bénéficions d'une grande autonomie. C'est un avantage du métier. Une fois en voiture, c’est nous qui fixons les objectifs et qui décidons de ce qu’on va faire avec l'élève. »



  Etes-vous fait pour le métier de Moniteur auto ecole ?

Atout Métier vous aide à définir l'orientation qui vous convient le mieux. Cet outil est destiné aux étudiants, aux jeunes diplômés, aux demandeurs d'emploi, ainsi qu'à tout individu en poste qui souhaite faire le point sur son projet d'évolution professionnelle et personnelle.
En savoir plus ...


   
En relation :
Formation en enseignement

Diplômes (univ.) en éducation

Vidéo métier: l' enseignement

Formation en psychologie

     
 
Formation en alternance
Formation continue
Formation à distance
Exemples de CV
  Lettre de motivation
  Stage, job, 1er emploi
  Diplômes et débouchés
  Diplômes universitaires




 
METIERS
+ de 1000 fiches métiers

 

Aéronautique
Agriculture
Alimentation
Animaux (en contact avec)
Armée
Art
Artisanat
Automobile
Banque
Bâtiment
Beauté
Bio . Ecologie
Carrières
Commerce
Communication
Comptabilité
Culture
Documentation
Droit
Environnement
Formation
Humanitaire
Immobilier
Industrie
Industries spécifiques
Informatique
Médecine
Médias
Mer . Océan
Mode
Multimédia . Internet
Ressources Humaines
Science
Secrétariat
Sécurité
Services aux personnes
Social
Sport . Loisirs
Tourisme
Transport

Métiers du monde
Recherche alphabétique

Pour quel métier êtes-vous fait?

Suivez nous sur :

Partagez cette page :

 


Plan du site - Organisme de formation - Informations légales - Contact
Déclaration cnil n° 1166774