Métiers de l'industrie graphique Industrie du bois Industrie du verre
Métiers du papier et du carton        
  Portail sur la formation professionnelle, informations sur les métiers, services étudiants

  > Accueil > Infos métiers > Métiers des industries

> Operateur de composition






  L' Opérateur de composition en pré-presse (3 fiches métier)

L'Opérateur de composition vu par Horizon.poitou-charentes

Que fait-il ?


Procède aux opérations de traitement et de mise en forme typographiques de textes destinés à l'impression, à partir des instructions fournies par le maquettiste ou le secrétaire de rédaction. Saisit le texte, réalise la mise en forme du document, et édite une première épreuve pour la relecture et les corrections.
Effectue les modifications nécessaires à la mise en pages et l'imposition des pages. Ces opérations peuvent être réalisées selon le procédé de composition typographique (plomb) ou de photocomposition.


Conditions générale d'exercice


L'emploi/métier s'exerce en atelier de composition. La composition typographique (plomb) s'effectue dans un environnement généralement bruyant et nécessite dans certains cas le port d'accessoires de protection (bouchons, casque antibruit...). L'activité de saisie peut s'effectuer dans des groupes de saisie (pools). La photocomposition implique un travail prolongé sur clavier et écran.
Selon l'organisation de l'entreprise, les horaires de travail peuvent être réguliers de jour, postés (2x8, 3x8...), de fin de semaine ou de nuit (notamment dans le secteur de la presse).
Le caractère irrégulier de l'activité peut entraîner des dépassements d'horaires.
L'utilisation de la publication assistée par ordinateur (PAO) ou de la micro-édition peut entraîner une recomposition de la chaîne graphique vers une plus grande polyvalence.

Compétences techniques de base

- Lire le texte à saisir et intégrer les indications typographiques fournies (caractères, justification, corps...).
- Frapper, saisir et composer le texte.
- Tirer une épreuve pour relecture.
- Procéder aux corrections nécessaires.
- Effectuer la mise en pages.
- Tirer le texte sur un support (bromure, film, papier ou disquette).

Compétences associées

- Connaître le code typographique et les techniques d'imprimerie.
- Maîtriser la langue française.
- Connaître les grands principes de la microédition (logiciels de mise en pages, de traitement de texte...).

Compétences liées à l'emploi

- Se conformer strictement aux indications techniques fournies.
- Posséder le sens de l'esthétique graphique.
- Travailler en collaboration avec d'autres graphistes.
- S'adapter à l'évolution des nouvelles technologies et à la variété des travaux.
- Effectuer avec soin et méthode les différentes phases d'intervention.

Formations et expérience

Cet emploi/métier est accessible à partir de formations spécifiques de niveaux V ou IV (CAP, BEP, CFPA, BT, Bac professionnel) dans le domaine de l'industrie graphique (CAP composition, CAP compositeur-imprimeur des métiers graphiques, BT des industries graphiques option composition...). L'accès sans formation particulière est observé ; dans ce cas, une formation (par alternance) en atelier de composition est assurée par l'entreprise.


Exemples de diplômes :

BEP industries graphiques option production graphique

BEP Métiers de la communication et des industries graphiques (abrogé)





  Etes-vous fait pour le métier d' Opérateur de composition ?

Atout Métier vous aide à définir l'orientation qui vous convient le mieux. Cet outil est destiné aux étudiants, aux jeunes diplômés, aux demandeurs d'emploi, ainsi qu'à tout individu en poste qui souhaite faire le point sur son projet d'évolution professionnelle et personnelle.
En savoir plus ...


L' Operateur de composition vu par Siep


L'opérateur de composition procède aux opérations de traitement et de mise en forme typographiques de textes destinés à l'impression, à partir des instructions fournies par le maquettiste ou le secrétaire de rédaction. Il saisit le texte, réalise la mise en forme du document, et édite une première épreuve pour la relecture et les corrections. Il effectue les modifications nécessaires à la mise en page et l'imposition des pages.

Ces opérations peuvent être réalisées selon le procédé de composition typographique (plomb) ou de photocomposition. L'opérateur de composition lit le texte à saisir et intègre les indications typographiques fournies (caractères, justification, corps, …).
Il frappe, saisit et compose le texte. Il tire une épreuve pour relecture. Il procède aux corrections nécessaires. Il effectue la mise en page. Il tire le texte sur un support (bromure, film, papier ou disquette).

Savoir-faire :

L'opérateur de composition doit connaître le code typographique et les techniques d'imprimerie. Il doit maîtriser la langue française. Il doit également connaître les grands principes de la micro-édition (logiciels de mise en page, de traitement de texte, …).

Savoir-être :

Ce métier requiert d'être capable de se conformer strictement aux indications techniques fournies, de posséder le sens de l'esthétique graphique, de travailler en collaboration avec d'autres graphistes, de s'adapter à l'évolution des nouvelles technologies et à la variété des travaux, d'effectuer avec soin et méthode les différentes phases d'intervention. C'est un travail de précision et de rapidité.

Cadre professionnel :

Avec l'apparition des techniques digitales, ce travail risque de perdre son caractère indispensable dans le futur . D'ici quelques années bien des professionnels exerçant cette fonction devront s'orienter vers le graphisme…




L'Opérateur de composition vu par le CNRS



Mission

L’opérateur de composition réalise des documents (saisie ou acquisition de textes et illustrations) suivant des indications précises.

Tendances d’évolution

• Premier métier d’une chaîne graphique en forte évolution technologique en édition (tout numérique), impression (vers le tout couleur) et diffusion pluri média (support papier et exploitation en ligne d’un même document)
• Polyvalence dans la maîtrise des technologies d’édition, des matériels et des logiciels

Activités principales

• Saisir des textes et mettre en forme des documents
• Effectuer une relecture typographique des textes.
• Réaliser des supports spécifiques de communication : plaquettes, affiches, brochures, cartes de visite…
• Rassembler tous les éléments constitutifs des dossiers de production

Activités associées

• Intégrer des images et des graphiques dans un fichier texte.
• Transmettre les informations nécessaires à l’évaluation des coûts
• Suivre l’évolution des matériels et des logiciels.

Compétences principales

Savoirs généraux, théoriques ou disciplinaires

• Connaissance générale des règles de la composition typographique
• Connaissance générale du processus de production de la chaîne graphique
• Notions de base des principes d’analyse d’un document polychrome.

Savoirs sur l'environnement professionnel

• La législation sur le droit d’auteur, le droit à l’image et à la copie.
• L’organisation et les missions de son établissement
• Les orientations et priorités du service.
• Les règles d’hygiène et de sécurité.

Savoir-faire opérationnels

• Numériser, archiver, retoucher, mettre à l'échelle les divers documents avant impression.
• Utiliser les principaux logiciels bureautiques.
• Maîtriser un traitement de texte jusque dans ses fonctions avancées.
• Appliquer les pages de styles d’un document structuré
• Utiliser un logiciel de PAO ou de DAO dans ses fonctions de base
• Respecter les règles et précautions de la sécurité informatique
• Respecter les consignes et contraintes : respect des délais, conformité aux chartes graphiques et maquettes,

Compétences associées

• Collaborer dans le cadre d’un travail en équipe (partage des informations)
• Informer les différents responsables des contraintes techniques inhérentes à certains choix de fabrication

Compétences linguistiques

ANGLAIS : compréhension écrite : niveau 1

Environnement professionnel

• L’activité s’exerce principalement au sein d’un service d’édition, de communication, d’imprimerie, de multimédia et arts graphiques.

Diplôme réglementaire exigé

Pour le concours externe dans le grade d’adjoint technique principal de 2ème classe, un diplôme de niveau V

Formations et expérience professionnelle souhaitables

• Filière : industries graphiques
• Expérience : opérateur en PAO dans le secteur public ou privé..



   
Photographe à Toulouse ©
En relation:
Formation en industrie

Diplômes (univ.) en ingenierie

Vidéo métier: l'industrie

Emploi dans l' industrie

Le secteur de l'aéronautique

     
 
Formation en alternance
Formation continue
Formation à distance
Exemples de CV
  Lettre de motivation
  Test de recrutement
  Etre fille au pair
  Etudes en Europe




 
METIERS
+ de 1000 fiches métiers

 

Aéronautique
Agriculture
Alimentation
Animaux (en contact avec)
Armée
Art
Artisanat
Automobile
Banque
Bâtiment
Beauté
Bio . Ecologie
Carrières
Commerce
Communication
Comptabilité
Culture
Documentation
Droit
Environnement
Formation
Humanitaire
Immobilier
Industrie
Industries spécifiques
Informatique
Médecine
Médias
Mer . Océan
Mode
Multimédia . Internet
Ressources Humaines
Science
Secrétariat
Sécurité
Services aux personnes
Social
Sport . Loisirs
Tourisme
Transport

Métiers du monde
Recherche alphabétique

Pour quel métier êtes-vous fait?

Suivez nous sur :

Partagez cette page :

 


Plan du site - Organisme de formation - Informations légales - Contact
Déclaration cnil n° 1166774