Les métiers au Vietnam Les métiers au Maroc Au Sénégal
Les métiers au Canada En Suisse Autres pays du monde
  Portail sur la formation professionnelle, informations sur les métiers, services étudiants

  > Accueil > Infos métiers > Métiers du monde

> Floriculteur en roses au Vietnam






  Floriculteur en roses au Vietnam

Floriculteur en roses vu par lecourrier.vnagency


Les rosiers agrémentent les champs

Ngô Cao Son adore les roses. Aussi, souhaite-t-il transformer son amour en travail lucratif, afin de contribuer à améliorer la vie des paysans. Rencontre sur le terrain avec un Hanoien.


Ngô Cao Son est Hanoien de souche. Toutefois, il aime la vie à la campagne et les travaux des champs. Durant la résistance contre les agresseurs américains, il était membre de l'organisation des jeunes volontaires. En ce temps-là, il travaillait avec les paysans des provinces du Centre. Touché par les difficultés quotidiennes des agriculteurs, il s'est promis de faire quelque chose pour eux.

La paix rétablie, Ngô Cao Son a entrepris des études supérieures et a choisi l'horticulture comme métier. Certains disaient qu'il était trop aventureux en se lançant dans ce domaine, jugé plus difficile que la culture du riz. Très prudent au début, il n'a pas investi de grosses sommes, dans ses premiers projets. Selon lui, les fleurs constituent un produit à exporter très intéressant, qui n'exige pas de gros investissements. L'écoulement des fleurs et des plantes d'ornement est de plus en plus prometteur dans le monde, avec une préférence pour les roses. En outre, le marché domestique demeure toujours très potentiel. Ngô Cao Son a choisi la rose comme principale culture. En hiver, la température oscille entre 10oC et 30oC et le temps est souvent ensoleillé au Nord. Des atouts climatiques favorables à sa culture. Utilisant une approche professionnelle, Ngô Cao Son a entamé son projet par des études sur la culture et le marché. Accompagné d'un ami agronome, il est allé dans la province du Yunnan, en Chine, une région horticole renommée, dans le but d'acquérir le maximum d'expériences professionnelles sur les soins et l'écoulement des roses. Au Vietnam, il a également fait le tour de la presque totalité des localités qui exercent l'horticulture, avant d'entamer son projet. Ngô Cao Son s'est installé dans le district de Hung Hà, province de Thai Binh, pays natal de son père. Malgré des difficultés administratives, il est arrivé à persuader les autorités de lui accorder douze hectares rizicoles, pour les transformer en roseraie.

Net intérêt économique

Son entreprise a considérablement investi dans la consolidation de la route, dans les communes de Duyên Phuc et de Thi Dôc. M. Son a encore développé un atelier de production d'engrais micro-organiques. Au début de 2002, il a obtenu son terrain et à la fin de la même année, il a cueilli ses premières fleurs. L'année dernière, les champs de Ngô Cao Son étaient couverts de belles roses. Un professionnel taiwanais, spécialisé dans le commerce floral a visité le domaine de Ngô Cao Son et a décidé d'acheter la totalité de sa culture. Le premier lot a été livré en mars 2003. Une rose s'est vendue 1.500 dôngs, soit un prix concurrentiel. Chaque année, un hectare de rosiers peut permettre d'obtenir un chiffre net d'environ 500 millions de dôngs. Il s'agit d'une production rentable pour les paysans. Même le président du Comité populaire du district de Hung Hà a incité sa famille à cultiver 6.000 m² de rosiers qui ont rapporté quelques 40 millions de dôngs. Ngô Cao Son souhaite contribuer à améliorer la vie quotidienne des paysans. Il a été accueilli dans la province de Hai Duong. Là les autorités ont réservé 47 hectares dans le district de Gia Lôc, en faveur d'une roseraie. Les autorités provinciales ont subventionné jusqu'à la moitié pour l'achat des jeunes plants et 50 % des capitaux ont été octroyés aux paysans participants. Un réseau hydraulique a été construit spécifiquement pour l'horticulture, en décembre dernier. Ngô Cao Son a pris part à la formation de centaines de techniciens de Gia Lôc. Mais jamais satisfait, il cherche à développer de nouveaux projets. Ainsi, les roseraies apparaissent jour après jour et embellissent la campagne.

Trân Hiêu/CVN ( 06/05/04 )


Fiche métier de l' Horticulteur



  Pour quel métier êtes-vous fait ?

Atout Métier vous aide à définir l'orientation qui vous convient le mieux. Cet outil est destiné aux étudiants, aux jeunes diplômés, aux demandeurs d'emploi, ainsi qu'à tout individu en poste qui souhaite faire le point sur son projet d'évolution professionnelle et personnelle.
En savoir plus ...




Améliorez vos connaissances en linguistique

Séjour linguistique au Mexique
Séjour linguistique
en Chine
   
Séjour linguistique à Malte
   
Séjour linguistique aux Etats Unis


   
En relation :
Sejour linguistique

Sejour linguistique: espagne

Vidéo métier: le monde

     
 
Formation en alternance
Formation continue
Formation à distance
Exemples de CV
  Lettre de motivation
  Stage, job, 1er emploi
  Diplômes et débouchés
  Diplômes universitaires




 
METIERS
+ de 1000 fiches métiers

 

Aéronautique
Agriculture
Alimentation
Animaux (en contact avec)
Armée
Art
Artisanat
Automobile
Banque
Bâtiment
Beauté
Bio . Ecologie
Carrières
Commerce
Communication
Comptabilité
Culture
Documentation
Droit
Environnement
Formation
Humanitaire
Immobilier
Industrie
Industries spécifiques
Informatique
Médecine
Médias
Mer . Océan
Mode
Multimédia . Internet
Ressources Humaines
Science
Secrétariat
Sécurité
Services aux personnes
Social
Sport . Loisirs
Tourisme
Transport

Métiers du monde
Recherche alphabétique

Pour quel métier êtes-vous fait?

Suivez nous sur :

Partagez cette page :

 


Plan du site - Organisme de formation - Informations légales - Contact
Déclaration cnil n° 1166774