Métiers de la médecine, santé La médecine dentaire Le social Infirmiers
Métiers connexes à la medecine Pharmacie, industrie pharmaceutique L' administration    
  Portail sur la formation professionnelle, informations sur les métiers, services étudiants

  > Accueil > Infos métiers > Métiers: médecine, social

> Technicien d' analyses biomedicales






  Le Technicien d'analyses biomedicales (4 fiches métier)

 


Traditionnellement appelé laborantin, c'est un professionnel chargé de faire en laboratoire des analyses utilisées pour le dépistage, le diagnostic ou le contrôle du traitement des maladies.

Il s'agit d'un métier à responsabilités qui exige une grande méticulosité, de solides connaissances en chimie et biologie et des compétences techniques et informatiques. Le laborantin entre peu en contact avec les malades.

Où exerce t'il ?

Il peut travailler dans de nombreux secteurs d'activité, dans le secteur privé comme public.
Que ce soit dans un hôpital, un laboratoire de recherche (fondamentale ou appliquée), un laboratoire de contrôle vétérinaire ou un centre de transfusion sanguine, il agit toujours sur prescription médicale, sous la responsabilité d'un médecin biologiste.

Quel salaire ?

Dans le secteur public, le technicien supérieur débute à environ 1380 €net par mois. En revanche, dans le privé, les salaires sont peu élevés.

Et après ?

Le secteur public offre des possibilités de promotion. Après trois ans d'expérience professionnelle, un technicien de laboratoire peut devenir surveillant de laboratoire et passer ensuite un certificat de cadre de laboratoire d'analyses médicales, qui lui permettra d'enseigner dans une école de laborantins.
En outre, des universités offrent des possibilités d'accès à l'enseignement supérieur.

Il y a donc de nombreux débouchés pour peu que l'on accepte de jouer la carte du recyclage et de la compétence...




Le Technicien d' analyses biomedicales vu par Informetiers


En quoi consiste ce métier ?

Le technicien en analyses biomédicales travaille sur des prélèvements prescrits au malade par le médecin : sang, urine, peau, moelle épinière, etc.
La nature des analyses peut varier d'un laboratoire à l'autre en fonction de sa spécialité : hématologie, biologie, biochimie, bactériologie, parasitologie, virologie etc. Néanmoins la plupart des laboratoires sont polyvalents.


Les analyses peuvent être exécutées manuellement ou, surtout en hématologie, avec l'aide d'appareils automatiques de plus en plus perfectionnés. Le technicien utilise le plus souvent des robots dont il assure l'entretien.
Il ne peut effectuer de prélèvement sur le patient que s'il a obtenu le certificat de "préleveur".
Tous les autres gestes habituels consistent en des mélanges de produits et réactifs ou chargement des appareils.
Le technicien réalise techniquement l'analyse. C'est le médecin ou le pharmacien biologiste, chef de labo, qui valide les résultats. Il participe donc à l'établissement du diagnostic, au contrôle du traitement ou à la prévention des maladies.


Dans quelles conditions ? Quels employeurs ?


Le technicien travaille toujours en blouse. S'il possède la qualification de préleveur, il est directement au contact des patients. Pour l'analyse, proprement dite, il est souvent debout auprès des machines automatiques. Certaines opérations manuelles l'obligent à être assis.
Il travaille principalement dans les laboratoires médicaux et pharmaceutiques. Plusieurs autres entreprises ou administrations recrutent les techniciens en analyses biomédicales : services hospitaliers, cliniques, dispensaires, maisons de cure, services de la préfecture de police, centres de recherche, organismes dépendant du ministère de l'Agriculture, de la Pêche et de l'Alimentation, du ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et du ministère chargé de la Santé. Les horaires de travail sont adaptés aux besoins de la "clientèle".

Comment y accéder ?


Il existe une formation spécifique pour exercer ce métier qui prépare au diplôme d'Etat de technicien en analyses biomédicales, délivré par le Ministère de la santé. Ce diplôme sanctionne une formation de 3 ans, et se prépare dans des écoles spécialisées dont l'accès se fait par concours.
D'autres titres, délivrés par le Ministère de l'Education nationale, permettent l'exercice de cette profession :
- le Brevet de technicien supérieur agricole (BTSA) Analyses agricoles, biologiques et biotechnologiques ;

- BTS Bioanalyses et contrôles

- BTS analyses biologiques

- BTS Biotechnologie

- DUT Génie biologique option analyses biologiques et biochimiques

Comment évoluer ?

Le Diplôme d'Etat de technicien en analyses biomédicales donne un accès de plein droit en licence carrières sanitaires et sociales et en licence de sciences de l'éducation. Dans la fonction publique hospitalière, après 4 années d'expérience professionnelle, le technicien en analyses biomédicales peut préparer en un an le diplôme de cadre de santé. Cette formation permet d'occuper un poste d'encadrement ou de formateur.

Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes.





  Etes-vous fait pour le métier de Technicien d'analyses biomedicales ?

Atout Métier vous aide à définir l'orientation qui vous convient le mieux. Cet outil est destiné aux étudiants, aux jeunes diplômés, aux demandeurs d'emploi, ainsi qu'à tout individu en poste qui souhaite faire le point sur son projet d'évolution professionnelle et personnelle.
En savoir plus ...


Le Technicien d' analyses biomedicales vu par L4m


Il analyse les prélèvements effectués sur les patients afin de dépister des maladies ou suivre l’évolution d’un traitement.

Compétences nécessaires

Chimie, biologie et maîtrise des machines de pointe.

Activités

Il réalise des prélèvements et analyse du sang, des urines ou toute substance corporelle. Grâce à des observations et l’utilisation d’appareils, il détecte des anomalies présentes dans le prélèvement. Grâce aux résultats, le médecin pourra mettre en place un traitement adapté s’il y a lieu d’être. Le technicien prend aussi parfois en charge la maintenance des machines et outils utilisés.

Qualités

Organisation et rigueur. Sens de l’observation, qualités de synthèse et d’analyse.

Formation recommandée

Bac +2 : DETAB (diplôme d’état de technicien d’analyses médicales) ; BTS analyses biologiques ; DUT biologie appliquée option analyses biologiques et biochimiques. Bac +3 : DEUST université de Corte ; 1er cycle biologie chimie du CNAM ; diplôme de technicien chimiste délivré par le ministère de l’emploi et de la solidarité ; diplôme université catholique de Lyon.

Salaire

Débutant : 1 400 euros par mois.

Environnement

Hôpitaux et laboratoires d’analyses publics et privés.


Témoignage d' un étudiant en 2 ème année de formation de Techniciens en analyses biomédicales





Le Technicien en analyses biomedicales vu par Metiers.santesolidarites


Le technicien en analyses biomédicales assure, sous la responsabilité du biologiste, l’exécution des examens biologiques qui concourent au diagnostic, au traitement ou à la prévention des maladies humaines ou qui font apparaître toute autre modification de l’état physiologique. Au cœur des nouvelles technologies, il entretient et vérifie le bon fonctionnement des appareils. Il est titulaire du diplôme d’Etat de technicien en analyses biomédicales délivré par le ministère de la santé ou d’autres titres permettant l’exercice de cette profession délivrés par le ministère de l’Education nationale.


Carrière

Le technicien de laboratoire travaille principalement en laboratoire d’analyses médicales sous la responsabilité d’un biologiste. Il peut être amené à effectuer des prélèvements sanguins à l’intérieur du laboratoire sous le contrôle du biologiste. Cette activité nécessite l’obtention du Certificat de préleveur sanguin organisé par les Directions départementales des affaires sanitaires et sociales.

Rémunération

Rémunération nette au 01/11/05

Techniciens de laboratoire de classe normale
Fin de carrière : 2178 €
Début de carrière : 1411 €

Techniciens de laboratoire de classe supérieure
Fin de carrière : 2414 €
Début de carrière : 1868 €

Techniciens de laboratoire cadres de santé
Fin de carrière : 2824 €
Début de carrière : 1799 €

Techniciens de laboratoire cadres supérieurs de santé
Fin de carrière : 3031 €
Début de carrière : 2507 €

La Formation

Les techniciens en analyse biomédicale sont titulaires d’un Diplôme d’Etat qui se prépare en trois ans dans des Instituts de formation agréés par le Préfet de région.



   
En relation:
Formation en médecine, social

Diplômes univ. Science de la vie

Emploi en médecine, social

Vidéo métier: la médecine

     
 
Formation en alternance
Formation continue
Formation à distance
Exemples de CV
  Lettre de motivation
  Test d' orientation
  Recherchez une formation
  Diplômes et débouchés




 
METIERS
+ de 1000 fiches métiers

 

Aéronautique
Agriculture
Alimentation
Animaux (en contact avec)
Armée
Art
Artisanat
Automobile
Banque
Bâtiment
Beauté
Bio . Ecologie
Carrières
Commerce
Communication
Comptabilité
Culture
Documentation
Droit
Environnement
Formation
Humanitaire
Immobilier
Industrie
Industries spécifiques
Informatique
Médecine
Médias
Mer . Océan
Mode
Multimédia . Internet
Ressources Humaines
Science
Secrétariat
Sécurité
Services aux personnes
Social
Sport . Loisirs
Tourisme
Transport

Métiers du monde
Recherche alphabétique

Pour quel métier êtes-vous fait?

Suivez nous sur :

Partagez cette page :

 


Plan du site - Organisme de formation - Informations légales - Contact
Déclaration cnil n° 1166774