Métiers de la médecine, santé La médecine dentaire Le social Infirmiers
Métiers connexes à la medecine Pharmacie, industrie pharmaceutique L' administration    
  Portail sur la formation professionnelle, informations sur les métiers, services étudiants

  > Accueil > Infos métiers > Métiers: médecine, social

> Technicien de laboratoire medical






  Le Technicien de laboratoire médical (3 fiches métier)

Le Technicien de laboratoire médical vu par Opcapl


Que fait-il ?

Le technicien de laboratoire effectue des analyses médicales qui permettent d’établir un diagnostic, préconiser un traitement.Il effectue, à partir d’une prescription médicale, des analyses de sang, d’urine ou de tissus. La nature des analyses peut varier d’un laboratoire à l’autre.

Certains réalisent différents types d’analyses, d’autres sont spécialisés dans un domaine particulier : hématologie, biochimie, bactériologie, etc.


Ces analyses sont plus ou moins longues ou délicates et sont exécutées manuellement ou, surtout en biochimie et en hématologie, à l’aide d’appareils électroniques de plus en plus perfectionnés. Les résultats obtenus sont ensuite validés par le biologiste.Le technicien peut également effectuer les prélèvements à condition d’avoir le Certificat de préleveur sanguin, délivré par les Directions départementales des affaires sanitaires et sociales.

Comment travaille-t-il ?

L’emploi nécessite une technicité de plus en plus liée à l’utilisation systématique d’automates sophistiqués. Il requiert aussi rigueur et précision. Les horaires de travail sont réguliers, mais avec des possibilités de gardes de nuit, les dimanches et jours fériés. Les déplacements peuvent être fréquents pour effectuer les prélèvements. L’activité nécessite de respecter strictement les règles d’hygiène et de sécurité (vêtements de protection, matériels stériles...).Les interlocuteurs sont essentiellement les patients, les collègues et le(s) biologiste(s) du laboratoire.Ce métier est accessible aux femmes et aux hommes.

Les principales activités

. effectuer des analyses médicales
. transcrire les résultats des analyses médicales
. procéder aux prélèvements sanguins
. assurer la maintenance des appareils d’analyses

Formation

Pour travailler en tant que technicien de laboratoire il faut un BTS ( BTS analyses biologiques , BTS biochimiste, BTS Biotechnologie) ou un DUT Génie biologique option analyses biologiques et biochimiques ou bien préparer, en trois ans après le Bac, le DETAB (diplôme d’Etat de technicien en analyses biomédicales).Ces formations sont accessibles aux titulaires d’un Bac, de préférence le Bac SMS (Sciences médico-sociales) ou le Bac S (Scientifique).Pour le BTS, en plus des matières générales courantes (français, maths, langue vivante, physique), le programme prévoit les apprentissages de la biologie humaine et des technologies d’analyse biomédicale.
Cette formation se prépare classiquement avec un stage en entreprise de 6 à 8 semaines ou en contrat de professionnalisation .

Au niveau national, 3 100 laboratoires d’analyses emploient des salariés.
Salaire mensuel de départ après obtention de la qualification 1 400 € bruts.





Le Technicien de laboratoire vu par l' Officiel-Intérim

Le secteur

Les techniciens de laboratoire travaillent dans le milieu médical. Ils peuvent travailler dans un laboratoire d'analyses médicales, où des patients viennent faire des prélèvements (prise de sang) ou apporter des échantillons (urine, selles, frottis etc.) pour exécuter des examens biologiques qui concourent au diagnostic, au traitement ou à la prévention des maladies humaines ou qui font apparaître toute modification de l'état physiologique. Un technicien de laboratoire peut aussi travailler dans l'industrie pharmaceutique.

Les fonctions

Le terme de technicien de laboratoire regroupe donc deux métiers, assez différents l'un de l'autre. En effet, un technicien de laboratoire peut travailler dans un laboratoire d'analyses médicales, que l'on appelle dans le métier un " laboratoire de ville ". Dans ce cas, il est chargé, sous la surveillance du biologiste, de faire des examens biologiques. Un technicien de laboratoire peut aussi travailler dans un laboratoire de chimie, c'est-à-dire un laboratoire fabriquant des médicaments pour l'industrie pharmaceutique.

Les profils

Suivant leur spécialisation et leur niveau d'études, les techniciens de laboratoire peuvent être titulaires de différents diplômes. Parmi ceux-ci, on peut trouver :
Diplôme d'état de technicien en analyses biomédicales.
BTS agricole, option analyses agricoles biologiques et biotechniques.
BTS biochimie.
BTS biotechnologie.
BTS analyses biologiques
Diplôme universitaire de technologie, génie biologique option analyses biologiques et biochimiques.
Franck Zahm, de l'agence Adecco Pharma, souligne qu'il reçoit surtout des candidats aides de laboratoire (ils aident les techniciens à préparer les solutions et le matériel et a gérer le fonctionnement du labo) titulaires d'un BEP ou d'un BAC PRO CAIC (conducteur d'appareil d'industrie chimique). Les candidats techniciens de laboratoire biochimistes, biologistes, biotechnologistes ou chimistes ont quant à eux une formation de type BTS, DUT ou AFPA (formation pour adulte). L'expérience demandée dépend bien sûr du type de poste. C'est en Recherche et Développement que les employeurs demandent le plus d'expérience professionnelle, au minimum cinq ans.

En intérim

Les entreprises recherchent des techniciens de laboratoire de plus en plus performants. Selon Franck Zahm, de l'agence Adecco Pharma, " Les techniques d'analyses utilisent de nos jours des appareils assez sophistiqués, voire très sophistiqués, ce qui fait que les responsables de laboratoires sont demandeurs de techniciens déjà formés sur ces techniques d'analyses. L'utilisation de l'anglais est de plus en plus demandée, notamment pour la lecture des modes d'emplois des appareils d'analyses. De plus, les sociétés ont beaucoup d'échanges avec leurs filiales à l'étranger, et l'utilisation de l'anglais devient un plus pour un technicien. " Par ailleurs, il faut savoir que certains types d'analyses peuvent exposer les techniciens à des risques, qu'ils soient nucléaires ou biologiques. Dans ce cas, une formation spécifique à la gestion de ces risques est bien sûr exigée.
La profession évolue vers une spécialisation de plus en plus grande. Il est bien loin le temps des laborantins penchés sur leurs tubes à essais ! Aujourd'hui, les nouvelles technologies comme l'électronique, la biotechnologie et la génétique sont les principaux pôles d'évolution de ces métiers.

Le conseil de l'Officiel de l'Intérim

Franck Zahm donne les conseils suivants aux intérimaires : " Nous conseillons fortement aux candidats de bien gérer leur carrière, de s'intéresser à des postes utilisant les nouvelles techniques d'analyses et éventuellement de cumuler une double compétence notamment chimiste et gestion de la qualité, chimiste et gestion de base de donnée informatique…, et de se spécialiser dans certain domaines comme la synthèse organique, les affaires réglementaires , la biotechnologie, la biologie cellulaire. " .



  Etes-vous fait pour le métier de Technicien de laboratoire ?

Atout Métier vous aide à définir l'orientation qui vous convient le mieux. Cet outil est destiné aux étudiants, aux jeunes diplômés, aux demandeurs d'emploi, ainsi qu'à tout individu en poste qui souhaite faire le point sur son projet d'évolution professionnelle et personnelle.
En savoir plus ...



Le Technicien de laboratoire d'analyses médicales vu par Horizon.poitou-charentes

Que fait-il ?


Effectue des analyses médicales (recherche de germes, de parasites, groupage sanguin...) et transcrit les résultats pour permettre un diagnostic, un traitement médical ou pour prévenir une maladie.
Agit sur prescription et sous la responsabilité du directeur du laboratoire (médecin biologiste ou pharmacien biologiste). Procède souvent aux prélèvements sanguins. Peut aussi participer aux programmes de recherche et former les stagiaires (techniciens et internes en pharmacie). Assure parfois la maintenance des automates (biochimie).


Conditions générale d'exercice


L'emploi/métier nécessite une technicité de plus en plus liée à l'utilisation systématique d'automates sophistiqués. Les horaires de travail sont réguliers, mais avec des possibilités de gardes de nuit, les dimanches et jours fériés. Les déplacements peuvent être fréquents pour effectuer les prélèvements. L'activité nécessite de respecter strictement les règles d'hygiène et de sécurité (vêtements de protection, matériels stériles...).

Compétences techniques de base

- Prendre connaissance de l'ordonnance.
- Recueillir et classer les prélèvements.
- Effectuer l'analyse à l'aide des techniques appropriées.
- Observer et transcrire les résultats, avec validation du responsable du laboratoire.
- Etalonner les automates utilisés et plus généralement vérifier et entretenir le matériel.

Compétences associées


- Posséder le certificat de capacité pour effectuer des prélèvements sanguins.
- Posséder une formation en maintenance biomédicale.
- Lire l'anglais technique.
- Utiliser les techniques informatiques.

Compétences liées à l'emploi

- S'adapter aux évolutions technologiques.
- Manipuler les instruments d'analyse avec minutie et précision.
- Percevoir et discriminer les couleurs.
- Respecter des processus méthodologiques.
- Se conformer à des normes.

Formations et expérience

Cet emploi/métier est accessible à partir de formations de niveau IV de technicien de biologie (baccalauréats F7 et F7'), mais surtout de formations de niveau III de techniciens supérieurs. Trois diplômes de technicien de laboratoire d'analyses médicales sont très appréciés : le diplôme d'Etat de laborantin d'analyses médicales qui se prépare en 2 ans (projet en 3 ans) dans des écoles publiques ou privées accessibles sur concours aux titulaires du baccalauréat ou d'un diplôme équivalent ; les BTS analyses biologiques, BTS biochimie et BTS agricole option laboratoire d'analyses biologiques, préparés en 2 ans dans des établissements publics ou privés accessibles aux titulaires des Bac scientifiques ou F7, F7' ; le DUT de biologie appliquée préparé en 2 ans, accessible sur dossier après l'obtention du baccalauréat.


Témoignage d' un étudiant en 2 ème année de formation de Techniciens en analyses biomédicales



   
En relation:
Formation en médecine, social

Diplômes univ. Science de la vie

Emploi en médecine, social

Vidéo métier: la médecine

     
 
Formation en alternance
Formation continue
Formation à distance
Exemples de CV
  Lettre de motivation
  Test d' orientation
  Recherchez une formation
  Diplômes et débouchés




 
METIERS
+ de 1000 fiches métiers

 

Aéronautique
Agriculture
Alimentation
Animaux (en contact avec)
Armée
Art
Artisanat
Automobile
Banque
Bâtiment
Beauté
Bio . Ecologie
Carrières
Commerce
Communication
Comptabilité
Culture
Documentation
Droit
Environnement
Formation
Humanitaire
Immobilier
Industrie
Industries spécifiques
Informatique
Médecine
Médias
Mer . Océan
Mode
Multimédia . Internet
Ressources Humaines
Science
Secrétariat
Sécurité
Services aux personnes
Social
Sport . Loisirs
Tourisme
Transport

Métiers du monde
Recherche alphabétique

Pour quel métier êtes-vous fait?

Suivez nous sur :

Partagez cette page :

 


Plan du site - Organisme de formation - Informations légales - Contact
Déclaration cnil n° 1166774